Utilisation pédagogique (raisonnée) du numérique

networked teatcher

Faut-il encore se poser la question sur la pertinence du numérique dans notre vie, et plus particulièrement dans l'enseignement?

De manière générale, la formation initiale des futurs enseignants ne met pas assez l’accent sur l’utilisation et l’intégration pédagogique des TIC

Les TIC obligent les enseignants à :

  • repenser leur manière d'enseigner
  • modifier leur rapport aux apprenants
  • s'impliquer dans un travail d'équipe

L’intégration des TIC en éducation a fait également surgir de nouveaux défis, des enseignants peuvent y voir une menace à leur pouvoir dans la classe.
Cependant, les TIC ne remplaceront jamais l’enseignant aux pédagogies ouvertes; elles l’assisteront plutôt dans sa pratique en facilitant l’apprentissage de ses élèves.

" Les enfants naissent dans une culture où l’on clique, et le devoir des enseignants est de s’insérer dans l’univers de leurs élèves " (Philippe Perrnoud, 2002)

un peu d'humour...

 

Utilisation du numérique en classe!

Oui mais pourquoi et comment?

Cette pratique devient incontournable pour une génération Y qui est née avec le numérique, dans cette hyper connectivité

Génération Y?

en vidéo

usage communication entre generations
image copyrights: https://emciconseil.wordpress.com/

Lire aussi : INFOGRAPHIE -- Le rapport ambigu de la génération Y au numérique

L'utilisation donc du numérique en classe

  • permet d'être en phase et en prise directe avec l'actualité : accompagner les évolutions sociétales
    • l'école n'est pas isolée de la société et doit pas être en retard dans sa préparation des futurs citoyens.
  • permet d'être en contact permanent & en réseau, et de lutter plus facilement contre le décrochage & les inégalités
    • réduire le fossé de la fracture numérique
  • permet d'individualiser l’apprentissage pour chaque apprenant en fonction de son profil
  • propose une autonomie d'organisation de l'apprentissage de l’élève, qui peut s’exercer pendant et en dehors de la classe
    • Au-delà des enjeux civiques et citoyens, les TICE, internet et les différents médias de communication, favorisent une ouverture sur l'autre, et sur le monde.
  • propose des dispositifs pédagogiques variés et adaptés aux besoins des apprenants
    • renforcer l'attractivité de l'école : les réseaux de communications, les supports numériques, les réseaux sociaux... permettent de renouer avec des étudiants en décrochage.
    • renforcer mais aussi transformer le rôle et la place de l'enseignant.
  • permet un apprentissage de la propriété intelectuelle et du droit d'auteur.
    • faire preuve d’esprit critique et d’identifier les contraintes juridiques et sociales dans lesquelles s’inscrivent l'utilisation des TICE.

Les possibilités offertes sont énormes, mais il convient mettre les outils au-dessus des objectifs et des pratiques pédagogiques

  • coopération & partage des connaissances
  • développement & validation des compétences des apprenants
  • développement des compétences de type méthodologique
    • développement de l'esprit critique: comparer les informations, les rapprocher ou les opposer...
    • présentation et organisation des informations : les exposer, les archiver…
  • travail en classe, salle multimédia qui se poursuit également en dehors de la classe & à domicile

Les domaines

Voir ici la carte mentale réalisée par Thierry Wezel, artiste (http://www.thierrywesel.be/) & enseignant à la HEAJ de Namur: https://framindmap.org/c/maps/375341/public

Du coté de l'apprenant

En classe, en salle multimédia ou à son domicile, l'élève devient acteur de son apprentissage en utilisant en toute autonomie les nouveaux outils, et également en développant des contenus personnels, produisant de ce fait son propre savoir.

Il aura les capacités de

  • organiser et planfier son travail pour atteindre ses objectifs à son rythme
  • reproduire des scénarios
  • recevoir des informations
  • s’exercer & se fixer des objectifs réalistes
  • explorer & savoir rechercher de l’information
  • expérimenter, choisir les supports et les activités adaptés à son profil & son niveau d'expertise
  • échanger, débattre, s'exprimer plus et mieux en favorisant la réactivitéet un regard critique
  • innover   
  • travailler de manière autonome, mais également travailler en réseau en ayant accès aux apports des pairs et de l’enseignant et donc de développer une coopération et un partage des connaissances acquises
  • apprendre aussi en dehors de la classe et accroître sa motivation
  • s’auto-évaluer & évaluer sa progression différement grâce aux TICE

Du coté de l'enseignant

Question de départ:

Le futur enseignant maîtrise-t-il les outils technologiques et a-t-il les compétences professionnelles pour intégrer les TIC dans sa pratique pédagogique ?
Question sous-jacente:
Quels facteurs permettent de favoriser l'intégration des TIC en enseignement ?

En classe, en salle multimédia ou à son domicile, l'enseignant aura les capacités de

  • accompagner les étudiants en favorisant une continuité entre la classe et le travail à domicile
  • établir un cahier des charges avec les apprenants
  • mettre à disposition des étudiants, des outils pertinents
  • vérifier, encadrer et évaluer différement les acquis des apprenants
  • faciliter les échanges entre les apprenants et les enseignants

Les dangers à éviter

  • ne pas miser tout sur la technologie "tape à l'oeil" et ludique, et en oublier les outils et les méthodes traditionnelles
  • ne pas placer l'outil au-dessus des préocupations pédagogiques, et de ce fait devenir un technicien plutôt qu'un pédagogue
  • éviter le coté chronophage des technologies
  • ne pas laisser les étudiants à eux-mêmes sans encadrement & consignes
  • ne pas prendre en compte certaines barrières, comme une fracture numérique qui creuserait encore un peu plus les disparités
  • ne pas oublier de mettre en avant la planification et de la pertinence des tâches

Organisation, contenus & mise en place

L'enseignant devra bien entendu, tout comme dans un enseignement plus traditionnel

  • avoir un solide contenu & des objectifs
  • définir la ou les tâche(s) à réaliser
  • planifier & déterminer
    • les tâches intermédiaires, les différentes étapes, les intervenants et l’échéancier
    • le produit & le résultat final
    • les matériaux ou technologies nécessaires
  • évaluer les méthodes de recherches, les acquis, l'usage pertinent et approprié des TIC, les justifications des apprenants.
    Ceci en tenant compte de la personnalité de l'apprenant, de la dimension collective & du groupe et aussi de la dimension culturelle et sociale de l'établissement. (fracture numérique, niveau de scolarisation...)

Les apports

Le grand boulversement dans le monde de l'enseignement, vient du fait que l'enseignant devient un facilitateur qui accompagne l'étudiant qui lui, devient acteur de son apprentissage.
L'usage des TICE bien réalisé, favorise l'émulation des apprenants. (autonomie, regard critique,méthode de recherche, acquisition des matières)
Les TICE multiplient et mutualisent également les ressources, pour un meilleur confort de l'enseignant et des étudiants. L'apprentissage en est grandement facilité
Les TICE contribuent à la continuité pédagogique entre le travail fait en classe et celui fait à domicile. En repoussant les murs de la classe et les frontières de l'enseignement.
En finale, tous ces outils offrent plus d'immédiateté, de réactivité, d'objectivité et de précision à l'enseignant dans son évaluation. Du côté de l'apprenant, celui-ci peut améliorer son travail de manière plus rapide.

Les enjeux pour demain ?