Howard Garnerd et la théorie des intelligences multiples

Avec l'arrivée des neurosciences dans le domaine de l'éducation, on s'est aperçu que l'intelligence était bien plus complexe que ce que l'on pouvait imaginer. Et si l'on faisait fausse route depuis de nombreuses années ? Aujourd'hui, il n'est plus question de parler d'intelligence au singulier. On parle plutôt d'Intelligences Multiples. Fini le mythe des tests mesurant le quotient intellectuel, les neurosciences ont pu apporter une toute nouvelle vision de la notion d' "intelligence". La théorie des intelligences multiples a été mise au gout du jour par Howard Gardner. Selon lui, l'intelligence ne se résume pas qu'à de simples tests de mesure du QI. Chacun d'entre nous serait doté de 8 intelligences, plus ou moins développées selon notre parcours. Cette théorie, appliquée à l'éducation, permet aux élèves d'apprendre de la manière qui leur convient le mieux, et aux enseignants de trouver des leviers pour améliorer la compréhension par leur élèves.

Projet réalisé de septembre 2014 à mai 2015 pour le compte du GRENE (Groupe de REcherches en Neurosciences pour l'Éducation) et en partenariat avec l'UCO. Il s'agit d'un projet étudiant réalisé par des élèves de l'école d'ingénieur IMAC.

* RÉALISATION ET ÉCRITURE * Pascale Tosacani, Christian Philibert, Émeline Cardinet, Thomas Dufraine, Timothé Grière
* ANIMATION ET MONTAGE * Timothé Grière
* VOIX OFF * Patrick Baud (Axolot) : https://www.youtube.com/user/Axolotblog
* SON * Aicha - Patrick Bednarz Nasa's Apollo 11 communications

L’école autrement - Le bouquet des intelligences

En France, chaque enseignant est libre d'appliquer la méthode pédagogique de son choix. L’école autrement trace les contours actuels de l’innovation pédagogique en s’intéressant à huit expériences différentes, portées par huit enseignants pour qui l'apprentissage est l'objet d'une recherche constante. Les méthodes expérimentées ont des bases communes : mettre les enfants sur la voie du savoir en les laissant le découvrir par eux-mêmes, inscrire la classe dans la continuité de la vie en l’ouvrant sur l’extérieur, permettre aux enfants d’accéder à leur sensibilité, à leur subjectivité, à leur individualité.  A Melun, Elodie Meddeb enseignante en CE2 et ses collègues de l'IUFM, adaptent la théorie des "intelligences multiples" de Howard Gardner aux exigences de l'école française.

Sources & documentation externes


Théorie des intelligences multiples

La théorie des intelligences multiples suggère qu'il existe plusieurs types d'intelligence chez l'enfant d'âge scolaire et aussi, par extension, chez l'adulte. Cette théorie fut pour la première fois proposée par Howard Gardner en 1983, et enrichie en 1993.

Cette théorie est devenue un outil utilisé dans de nombreux établissements scolaires afin de développer, de réparer l'estime de soi des élèves, de leur apprendre à apprendre, de les aider à réfléchir à leur parcours scolaire. Sur le plan scientifique, la théorie des intelligences multiples de Howard Gardner fait l'objet de très nombreuses critiques, car sa théorie n'est pas validée par les recherches expérimentales sur l'intelligence humaine.

Origine de la théorie

En 1983, Howard Gardner publie le livre Frames of Mind : the Theory of Multiple Intelligence, où il critique l'emploi des tests d'intelligence dans le cadre de l'orientation scolaire des enfants. Il y défend l'idée que l'intelligence des enfants en échec scolaire aux États-Unis soit comprise différemment. Selon lui, les tests d'intelligence ne mesureraient pas plusieurs types d'intelligences qui ont également un impact sur la vie de l'enfant. Il décrit sept types d'intelligence. En 1993, il complète sa théorie et parle d'un huitième type d'intelligence (naturaliste).

Une traduction française de ce livre a été publiée en 1997 sous le titre Les formes de l'intelligence (Odile Jacob). Il y présente huit types d'intelligence.

Intelligence linguistique

L'intelligence linguistique est définie par Gardner comme la « capacité à utiliser et à comprendre les mots et les nuances de sens ». Elle est appliquée en écriture, en édition et en traduction en particulier. Elle concerne l'entrée (input) des stimuli linguistiques (écouter ou lire), et la production (output) de langage (parler, écrire). L'intelligence linguistique est aussi la capacité à comprendre comment le langage affecte les émotions dans le cas des rhétoriciens, écrivains et poètes, par exemple.

L'intelligence linguistique consiste à utiliser le langage pour comprendre les autres et pour exprimer ce que l'on pense. Elle permet l'utilisation de la langue maternelle, mais aussi d'autres langues.

C'est l'intelligence la plus mise en avant et utilisée à l'école avec l'intelligence logico-mathématique.

On la retrouve chez les écrivains et les poètes, les traducteurs et les interprètes. Tous les individus qui manipulent le langage à l'écrit ou à l'oral utilisent l'intelligence linguistique : orateurs, avocats, poètes, écrivains, mais aussi les personnes qui ont à lire et à parler dans leur domaine respectif pour résoudre des problèmes, créer et comprendre.

exemples d'application:
Essayer de capturer la poule : https://www.editions-delcourt.fr/special/grandmechantrenard/turbomedia.php
Lire une histoire via un IPDA : http://histoiresanimees.albin-michel.fr/


Intelligence logico-mathématique

L'intelligence logico-mathématique permet de résoudre des problèmes abstraits de nature logique ou mathématique. C'est la capacité de manipuler les nombres et de résoudre des problèmes logiques. Gardner souligne que « mathematics involves more than logic, such as the capacity to entertain long chains of logical relations expressed in symbolic form » (les mathématiques ne font pas appel seulement à la logique mais également à la capacité de manipuler de longues chaînes de relations logiques exprimées sous des formes symboliques).

Les personnes qui ont une intelligence logico-mathématique développée possèdent la capacité de calculer, de mesurer, de faire preuve de logique et de résoudre des problèmes mathématiques et scientifiques. Elles analysent les causes et les conséquences d'un phénomène ou d'une action. Elles peuvent catégoriser et ordonner les objets.

L'intelligence logico-mathématique est, selon Gardner, particulièrement utile dans les sciences, les affaires ou encore en médecine.

exemples d'application:
Découvrez la programmation avec Thymio et Aseba : https://www.thymio.org/






Intelligence spatiale

L’intelligence spatiale est la « capacité de trouver son chemin dans un environnement donné et d'établir des relations entre les objets dans l'espace ». Elle permet de voir la continuité d'une image en rotation dans l'espace, de créer une image mentale. Par exemple, elle permet de bien arranger des objets dans un espace comme des valises dans un coffre de voiture, un plan de route pour aller d'un point à un autre, etc.

Elle est utilisée dans des domaines comme l'architecture, la menuiserie ou l'urbanisme. Elle est utile en mathématiques et dans le jeu d'échecs.

exemples d'application:
Créer un jeu Draw Your Game : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.korrisoft.draw.your.game&hl=fr


Créer un objet en 3D : https://www.tinkercad.com/


Intelligence intra-personnelle

L'intelligence intra-personnelle permet de se former une représentation de soi précise et fidèle et de l'utiliser efficacement dans la vie. Elle sollicite plus le champ des représentations et des images que celui du langage. Il s'agit de la capacité à décrypter ses propres émotions, à rester ouvert à ses besoins et à ses désirs. C'est l'intelligence de l'introspection, de la psychologie analytique. Elle permet d'anticiper sur ses comportements en fonction de la bonne connaissance de soi. Il est possible, mais pas systématique, qu'une personne ayant une grande intelligence intrapersonnelle, soit qualifiée par son entourage de personne égocentrique.

L'intelligence intrapersonnelle est en rapport avec la sensibilité d'une personne à ses propres potentialités et ses limites, ses propres émotions. C'est la capacité de se comprendre soi-même. Le contrôle de soi en fait également partie.

L'intelligence intrapersonnelle est très sollicitée dans les métiers de conseil, de psychologie et psychiatrie.

exemples d'application:
Création par l’étudiant d’un carnet de fiertés en y déposant toutes les choses,moments, réussites, etc. dont il est fier.
Cet exercice favorise la psychologie positive, l'écriture et l'utilisation d'outils de présentation.
Google Slides; PowerPoint.
Dans  le cas de Google slides, Classroom crée automatiquement une copie du document de base pour chaque élève.




L'intelligence interpersonnelle

L’intelligence interpersonnelle est la capacité de comprendre les autres, de communiquer avec eux et d'anticiper l'apparition d'un comportement .

Elle permet à l’individu d’agir et de réagir avec les autres de façon correcte et adaptée. Elle l’amène à constater les différences et nuances de tempérament, de caractère, de motifs d’action entre les personnes. Elle permet l’empathie, la coopération, la tolérance, la manipulation. Elle permet de détecter les intentions de quelqu’un sans qu’elles soient avouées. Cette intelligence permet de résoudre des problèmes liés à nos relations avec les autres ; elle nous permet de comprendre et de générer des solutions valables pour les aider.

Les personnalités charismatiques ont toutes une intelligence interpersonnelle très élevée. L'intelligence interpersonnelle culmine chez les personnes faisant preuve de beaucoup d'empathie, ce qui caractérise les bons enseignants, les bons thérapeutes et les bons leaders.

L'intelligence interpersonnelle est importante dans les professions de politicien, commerçant, enseignant, manager d'équipe et guide spirituel.

exemples d'application:
Jouer en équipe avec Kahoot: https://kahoot.com/welcomeback/


Intelligence corporelle-kinesthésique

L’intelligence corporelle-kinesthésique est la capacité d’utiliser le contrôle fin des mouvements du corps dans les activités comme le sport et les danses. Elle permet aussi d'utiliser son corps pour exprimer une idée ou un sentiment ou réaliser une activité physique donnée.Gardner a clarifié dans certaines publications ultérieures à son livre que l'intelligence corporelle-kinesthésique est celle qui se développe à force d'intense pratique et d'expertise.

Elle est particulièrement utilisée par les professions de danseur, d'athlète, de chirurgien et d'artisan

exemples d'application:
Jouer à Super Mario : https://scratch.mit.edu/projects/49905542/


Créer une mélodie au piano : https://makeymakey.com/piano/
Utiliser de la plasticine et le Makey Makey


Intelligence musicale

L’intelligence musicale constitue l’aptitude à percevoir et créer des rythmes et mélodies, de reconnaître des modèles musicaux, de les interpréter et d'en créer. Cette intelligence engage des processus actifs et passifs : jouer d'un instrument, chanter ou composer (actif) mais également apprécier la musique écoutée (passif)

Cette intelligence est développée et nécessaire chez les musiciens et compositeurs


Intelligence naturaliste (1993)

Dix ans après la publication de son premier ouvrage sur les intelligences multiples, Gardner ajoute une nouvelle intelligence à son modèle, l'intelligence naturaliste. « L'intelligence naturaliste, qui permet de classer les objets, et de les différencier en catégories. Très sollicitée chez les zoologistes, botanistes, archéologues » tel Darwin. « C’est l’intelligence qui permet d’être sensible à ce qui est vivant ou de comprendre l’environnement dans lequel l’homme évolue. C'est la capacité d’apprécier, de reconnaître et de classer la faune, la flore et le monde minéral. Cette capacité s’applique aussi, par extension, à l’univers culturel qu’il permet d’interpréter »

exemples d'application:
https://edu.google.com/expeditions/#about

1) Télécharge l'application Google Expédition sur ton téléphone.
2) Ouvre l'application et lance une expédition.
3) Place ton téléphone dans le casque de réalité virtuelle.


Intelligence existentielle (ou spirituelle)

L'intelligence existentielle, ou intelligence spirituelle, chez Howard Gardner, se définit par l’aptitude à se questionner sur le sens et l’origine des choses. C’est la capacité à penser nos origines et notre destinée. Cette intelligence spirituelle, existentielle ou morale est encore définie comme l’aptitude à se situer par rapport aux limites cosmiques (l'infiniment grand et l'infiniment petit) ou à édicter des règles ou des comportements en rapport aux domaines de la vie.

Howard Gardner qualifie l'intelligence existentielle de « huitième et demi » dans son modèle. Elle n'est pas une intelligence à part entière

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Théorie des intelligences multiples de Wikipédia en français (auteurs)

Ce site utilise des cookies pour optimiser les performances et analyser le trafic. Lors de l’analyse de ce site, certaines informations seront partagées avec Google.
L'utilisation de nos formulaires implique la collecte de données nécessaires à votre demande.
En poursuivant votre navigations sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique.